Littérature étrangère

Madame S, Sylvie Lausberg – 2019 – Ed. Slatkine & Cie, 288 p.

Marguerite Japy, dite Meg, est née en 1869. Nous entendons peu parler d’elle, mais elle a été la maîtresse de Félix Faure, celle même qui l’aurait accidentellement « tué ». En effet, l’ancien Président de la République Française serait décédé le 16 février 1899 dans les bras de sa maîtresse, Meg. Mais qui était donc cette jeune femme, bourgeoise affiliée à la famille Peugeot, mariée par dépit à un peintre plus âgé qu’elle n’a jamais aimé, et qui se retrouve à l’Elysée manipulant les décisions du Président de la République ? Découvrons ici son destin tragique.

La Disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker – 2018 – Ed. De Fallois Poche, 834 p.

Jesse va quitter son job de policier à la brigade criminelle dans une semaine afin de poursuivre un projet personnel. Pourtant, avant son départ, il est intercepté par Stephanie Mailer, une journaliste, qui lui annonce que l’affaire sur laquelle il a enquêté il y a vingt ans a mal été résolue. L’homme incriminé, Ted Tennenbaum, ne serait pas le réel assassin.
Obsédé par cette annonce, Jesse va se réunir avec Derek et Anna pour tenter d’élucider le mystère des meurtres du 30 juillet 1994.

Le baron perché, Italo Calvino – 1960 – Ed. Folio, 394 p.

Nous sommes en 1767, lors d’un repas familial de la bourgeoisie. Côme se dispute avec ses parents, il n’aime pas les escargots et n’en mangera pas. Le ton hausse, Côme s’enfuit. Mais pas loin. Il monte aux arbres, comme il a coutume de faire avec son frère (le narrateur). Sa réaction, d’abord prise comme un caprice, sera considérée bien plus sérieusement lorsque sa famille comprendra que de ces arbres il ne descendra jamais.

Voyou, Itamar Orlev – 2018 – Ed. Points, 516 p.

Tadek vient d’être largué par sa femme. Une histoire qui s’est peu à peu brisée. Elle le quitte et part avec leur fils. C’est un électrochoc, la solitude le prend et réveille ses angoisses. Habitant à Jérusalem, il repense à son enfance Polonaise et à son père qu’il n’a pas vu depuis très longtemps. Cet homme violent leur en a fait voir de toutes les couleurs à lui, son frère, ses deux sœurs et sa mère. Ancien combattant et alcoolique, miné par des souvenirs de guerre qui le hantent, il a été abandonné par sa femme qui a décidé un jour de quitter le pays, l’y laissant seul face à ses démons. Tadek décide plus de vingt après de retrouver son père pour chercher les réponses à ses questions.

1984, George Orwell – 1950 – Ed. Folio, 391 p.

Voici plusieurs semaines que je n’ai pas posté sur mon blog car il était en maintenance. Le résultat valait le coup d’attendre ! J’ai posté quelques photos sur Instagram de mes dernières lectures, mais je n’ai pas rédigé d’articles complets à leurs sujets. J’ai décidé de vous parler de ma dernière lecture, 1984 de George Orwell. Je pense que c’est une très bonne transition, puisque mon dernier post concernait l’œuvre 1Q84 de Haruki Murakami (qui, pour ceux qui ne le savent pas, est lié et inspiré de 1984 d’Orwell).

1Q84, Haruki Murakami – 2009 – Ed. 10|18, 548 p.

1Q84, Haruki Murakami – 2009 – Ed. 10|18, 548 p.

Il y a un mois, je plongeais dans la découverte de la littérature russe avec Mikhaïl Boulgakov. Pour continuer à étendre mes horizons littéraires, j’ai débuté la lecture de 1Q84 de Haruki Murakami.

Les derniers jours de nos pères, Joël Dicker – 2015 – Ed. de Fallois, 450 p.

Les derniers jours de nos pères, Joël Dicker – 2015 – Ed. de Fallois, 450 p.

Joël Dicker est un écrivain suisse qui a fait parler de lui, notamment avec le succès de son livre La Vérité sur l’affaire Harry Québert qui a reçu en 2012 le Grand prix du roman de l’Académie Française.

Le maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov – 1968 – Ed. Robert Laffont, 640 p.

Le maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov – 1968 – Ed. Robert Laffont, 640 p.

Voici mon initiation à la littérature russe ! Je n’ai jamais lu d’œuvre russe en entier (j’avais essayé, il y a plusieurs années, un ouvrage pour lequel je n’ai pas pu aller au-delà des deux chapitres…

La terre des mensonges, Anne B. Ragde – 2009 – Ed. 1018, 351 p.

La terre des mensonges, Anne B. Ragde – 2009 – Ed. 1018, 351 p.

Après un petit relâchement de post sur mon blog, me revoici pour vous présenter La terre des mensonges d’Anne B. Ragde que j’ai adoré. Il y a un an je planifiais mon voyage en Norvège.

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer & Annie Barrows – 2008 – Ed. 10/18, 411 p.

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer & Annie Barrows – 2008 – Ed. 10/18, 411 p.

La sortie de ce roman épistolaire a fait un carton. Aujourd’hui adapté en mini-série, Le cercle littéraire est un des romans qui a beaucoup fait parler de lui.